Vos questions sont entre de bonnes mains

Pose faux plafond

Partager
Envoyer par email

Le faux plafond permet de libérer un espace (appelé le plénum) qui très souvent accueille l'isolation et les câbles électriques.

Le faux plafond peut être suspendu ou tendu.

La pose d'un faux plafond n'est pas complexe mais demande de la méthode, voici quelques conseils.

Pose faux plafond : le matériel nécessaire

Le faux plafond est par définition une structure non solidaire du plancher porteur.

Cette structure peut être dans différents matériaux et variable selon la configuration des lieux et le revêtement choisi mais elle reste composée des mêmes éléments.

Voici un tableau récapitulatif des éléments indispensables à la structure du faux plafond :

Pose faux plafond : quel matériel ?
Rôle Pose Caractéristiques
Suspentes Soutiennent le faux plafond.
Elles doivent pouvoir supporter le poids du faux plafond, en tenant compte d'un coefficient de sécurité.
Fixées au plancher, posées dans le sens du rail, en moyenne tous les 1,20 m. Il en existe de différents types :
  • pattes métalliques ou équerres (souvent en acier galvanisé) au bout de tiges filetées,
  • supports bois à fixer dans des solives, ou béton,
  • systèmes à bascule.
Leur longueur est à adapter : de quelques centimètres à 30 cm.
Profilés, fourrures ou tasseaux Permettent de maintenir les plaques de revêtement.
  • Positionnés en moyenne tous les 60 cm, dessinant un quadrillage.
  • Ils sont tenus par les suspentes.
Peuvent être :
  • en acier galvanisé,
  • en bois,
  • en plastique.
Plaques de revêtement Constituent le parement 
  • Plâtre et bois : vissés sur une ossature de tasseaux de bois.
  • PVC : glissés dans des profils en PVC ou agrafés ou vissés sur des tasseaux de bois.
Peuvent être :
  • en plaques de plâtre : le plus souvent d'épaisseur de 13 mm de plâtre emprisonné entre deux feuilles de carton, existent en 3 catégories, aux dimensions standard 250 cm × 60 cm et 250 cm × 120 cm,
  • en lambris de bois,
  • en lambris de PVC,
  • en lames métalliques,
  • en éléments de verre.

Trouvez un pro près de chez vous

Pose faux plafond par étapes

L'espacement entre le faux plafond et le plancher porteur est déterminant et imposera la technique de montage :

Le faux plafond permet de libérer un espace (appelé le plénum) qui très souvent accueille l'isolation et les câbles électriques.
  • cette hauteur est au minimum de 6 cm et jusqu'à 30 cm (dans ce cas, l'isolation est d'une épaisseur conséquente),
  • cette distance doit être reportée sur les murs, tracez une ligne de repère.

Dessinez un calepinage pour déterminer l'emplacement des suspentes, elles dépendront de la dimension du revêtement choisi.

Fixez les suspentes, ajustez leur hauteur pour que la ligne de niveau tracée sur le mur soit respectée.

Coupez les fourrures métalliques ou sciez les tasseaux en bois, emboîtez-les ou fixez-les aux suspentes, vérifiez leur horizontalité.

Mettez en place votre isolant et le passage des câbles électriques.

Procédez à la mise en place du revêtement : d'abord les plaques entières, vous effectuerez les découpes par la suite.

Pose faux plafond : des techniques selon le revêtement

Pose faux plafond en plaques de plâtre

Les plaques de plâtre sont vissées sur les fourrures de l'ossature métallique à l'aide de vis autoperçantes.

Le montage des plaques est soit perpendiculaire, soit parallèle à la structure.

Les vis sont espacées de 30 cm environ.

La pose de bandes de joints achèvera la pose des plaques de plâtre.

Pose faux plafond lambris bois

La pose de lambris bois se fait le plus souvent sur tasseaux de bois.

Les tasseaux de bois sont collés au plafond (sur plaques de plâtre) ou chevillés (dans des solives par exemple).

Ils sont posés perpendiculairement au sens des lambris et espacés de 40 à 60 cm.

Pour assurer une circulation d'air sous le lambris, les tasseaux sont fixés en décalé.

Vérifiez au moment de la pose la bonne planéité de ces tasseaux avec un niveau à bulle et placez dessous des petites cales au besoin afin de corriger les différences de niveau.

Pose d'un faux plafond en lambris PVC

Les lambris en PVC peuvent être montés sur des profils PVC.

Si le plafond n'est pas plan, le montage des profils PVC doit se faire par le biais de tasseaux de bois de 30×30 cm, fixés sur le support et espacés de 50 cm environ.

Les tasseaux de bois sont posés perpendiculairement aux lambris.

Vérifiez la bonne planéité de ces tasseaux avec le niveau, leur épaisseur sera ajustée si nécessaire.

Des tasseaux sont posés à l'emplacement prévu de chaque profilé, fixez ces profils dessus.

Glissez la 1re lame dans le profil de départ puis vissez-la à l'aide de vis à tête plate de 4 mm de diamètre sur toute sa longueur sur chacun des tasseaux rencontrés. Puis glissez la suivante et couvrez ainsi la surface totale du plafond.

L'agrafage (avec agrafe de 12 mm minimum) est aussi possible, procédez de la même manière pour le montage.

Attention : Ces lames sont rapidement déformables et risquent d'accuser une courbe rapidement surtout si vous les chargez avec de l'isolant.

Nous pouvons, si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de votre région. Ils pourront réaliser un devis gratuit et sans engagement.

Demander un devis

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
mouhoub m.

chef de projets de construction batiments

Nouvel expert

andré b. (krap91)

retraité, bricoleur et ex chauffagiste

Expert

bâtir moins cher

vente en ligne de matériel électrique, piscine... | www.batirmoinscher.com

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.